samedi 28 février 2009

UN NOUVEAU GROUPE POLITIQUE DANS LA REGION CENTRE ! (et quelques précisions utiles ...)

Encore un nouveau groupe politique dans la région centre... (et quelques précisions utiles !)



A lire sur l'excellent site de Michel Hubault, premier secrétaire général du "Parti de la France", à qui nous souhaitons bonne chance et bon courage dans ses nouvelles fonctions.









Utile précision (à destination des éternels mécontents) : Contrairement à ce que certains affirment depuis le lundi 23 février, dans des commentaires évidemment non publiés, Michel Hubault n'est pas un admirateur béat des États Unis et d'Israël. Il refuse simplement, en authentique Patriote Français, la "ligne" "pro arabe" intégriste que de soit disant nationalistes voudraient imposer à notre famille de pensée. Nous aussi nous rejetons cette "ligne", comme nous rejetons son pendant opposé et tout aussi néfaste de soutien total et délirant aux États Unis et à Israël. De toute façon, notre ligne est claire, comme nous l'avons toujours affirmé (et répété), et elle se résume ainsi : "Ni Keffieh, ni Kippa !". Les Nationaux, Nationalistes et Patriotes Français n'ont pas vocation, ni à adorer les uns ni à détester les autres. Nous avons nos idées, nos principes et nos valeurs propres, le tout formant un idéal positif et en aucun cas négatif ! Nous entendons porter haut, fort et fièrement l'étendard de nos idéaux, mais nous ne prenons certainement pas nos idées à l'étranger. Dans le grand théâtre du monde, il ne saurait être question pour la France, "Mère des Arts, des Armes et des Lois", de se faire imposer quoi que ce soit par qui que ce soit. Il nous semble que cela devrait être évident pour toutes et tous. Apparemment ce n'est malheureusement pas encore le cas, et c'est bien dommage. Aussi nous le disons et nous le redirons encore, il est hors de question de soutenir ici, de quelque manière que ce soit, quelques idées que nous puissions avoir en commun avec chaque micro clan en question, ni celui dédié à la détestation des États Unis d'Amérique (et de leurs alliés), ni celui dévoué benoîtement à son admiration servile. Carl Lang et le "Parti de la France" ont indiqué, depuis le début et pour les élections européennes, la marche à suivre positivement par les Nationaux en la matière. "Pour une France française dans une Europe européennes" ! Carl Lang a, de plus, clairement affiché sa préférence à l'avenir pour un grand partenariat sincère avec notre voisin Russe. Se faisant, loin des idéologies passéistes et/ou ringardes, il se situe en droite ligne de l'héritage du génie français qui ne saurait voir que ses intérêts propres, généraux comme particuliers. C'est cela qui nous intéresse et certainement pas autre chose. Le reste n'étant pas nôtre, nous l'abandonnons volontiers aux passionnés de l'inutile et du vide. Nous aimerions bien que cette ligne soit comprise et partagée par le plus grand nombre. Merci.




vendredi 27 février 2009

"T.A.C.L.E" : TOUS AVEC CARL LANG POUR LES EUROPÉENNES ! NOTRE NOUVEAU SLOGAN : "ILS SONT TOUS HORS-JEU, TACLONS LES PERDANTS !"

"T.A.C.L.E" : Tous Avec Carl Lang pour les Européennes ! Notre nouveau slogan : "Ils sont tous hors-jeu, Taclons les perdants !"

Nous en tirons notre nouveau logo qui nous servira d'emblème pour les européennes.




A diffuser et à faire suivre partout et par tous les moyens...


jeudi 26 février 2009

CONTRE LE CHÔMAGE : DES EMPLOIS POUR LES FRANÇAIS D'ABORD !

Communiqué de Presse de Carl Lang, Président-fondateur du "Parti de la France".

"Contre le chomage : Des emplois pour les Français d'Abord !


90 200 chômeurs en plus pour le seul mois de janvier, 45 000 en décembre, 64 000 en novembre.... L'explosion du chômage marque la faillite de la politique menée par l'UMP et la gauche depuis 30 ans qui, en détruisant les protections économiques et sociales de la France, a fait la fortune de quelques escrocs internationaux comme Madoff mais a ruiné l'économie française. "L'immigration choisie" de Sarkozy, c'est-à-dire le recours à la main d'oeuvre étrangère, constitue de plus une absurdité économique et une provocation à l'égard des millions de nos compatriotes à la recherche d'un emploi. Notre pays a besoin, non pas de plus d'immigration, mais de moins d'immigration. Seuls un patriotisme social, garantissant la préférence française en matière d'emploi, et une Europe des nations souveraines, protégeant les économies européennes, permettront de créer des emplois français en France."

Carl Lang : Président du "PARTI DE LA FRANCE"






A LA UNE DU NOUVEAU NH : CARL LANG ET LE PARTI DE LA FRANCE - LE RENOUVEAU DU MOUVEMENT NATIONAL !

A la "Une" du "Nouveau NH" : Carl Lang et le "Parti de la France" - Le Renouveau du Mouvement National !


(Cliquez sur l'image pour l'agrandir où cliquez sur le lien ci-dessous)


Vous y trouverez aussi la dernière saillie des éternels incontinents "intellectuels" contre Bernard Antony. Dorénavant, toute honte bue, les "Pieds Nickelés" montent au cocotier le caleçon sale. Qu'on se le dise, qu'on se le dise... Après "ça", comment voulez-vous prétendre marcher "tête haute et mains propres" ?

"Un jour viendra où les ..."





mercredi 25 février 2009

PARLEMENT EUROPÉEN – PREMIÈRE INTERVIEW DE CARL LANG SUR LA CRÉATION DU « PARTI DE LA FRANCE » !

Parlement Européen – Première Interview de Carl Lang sur la création du « Parti de la France » !






TOUS AVEC CARL LANG !

COMMUNIQUÉ : "Le Jeunesse de France avec Carl lang !"

Communiqué : "Le Jeunesse de France avec Carl lang !"

Loïc Lemarinier, ancien Secrétaire Départemental du Front National de la Jeunesse d’Ile-et-Vilaine, ancien Secrétaire Régional du FNJ de Bretagne, dernier Chargé de Mission au FNJ National et Directeur de Campagne de Jean-Claude Martinez pour les élections européennes de 2009, assure de son soutien, ainsi que celui d’une part importante de la Jeunesse Française, Carl Lang et « Le Parti de la France ».


Loïc Lemarinier



LA MISE SUR ORBITE DU "PARTI DE LA FRANCE" VU PAR LA PRESSE...

La mise sur orbite du "Parti de la France" vu par la presse...


Plus de deux jours après la conférence de presse de Carl Lang annonçant officiellement le lancement du "Parti de la France", on ne peut pas dire que la grande presse en ait beaucoup parlé. Certes, il y a eu environ une quinzaine d'articulets dans les différentes éditions de la "PQR" (Presse Quotidienne Régionale - en général les journaux les moins subjectifs), quelques sujets télévisuels en forme de brèves, et certaines radios ont assez bien relayé l'information, sauf celles aux mains des lobbies. Mais dans la dite grande presse quotidienne il n'y a eu en fait que trois articles de fond. L'habituel méchant parti pris de Libération, la tendancieuse tendance du Monde, et finalement, un seul article neutre et "journalistiquement honnête", celui du "JDD" en ligne que vous pouvez trouver ici :



Au vu du nombre de messages reçus, nous pouvons nous féliciter d'avoir relativement bien couvert l'évènement, mais après tout nous n'avons fait que notre devoir.

En fait, encore une fois, en dehors du premier cercle, (à savoir nous, France42 que nous avons déjà cité et les collaborateurs directs de Carl Lang), c'est NOVOpress qui a réalisé le meilleur compte rendu.

Nous vous invitons à aller le lire très rapidement et très attentivement, et surtout à écouter l'entrevue radiophonique que Carl Lang a accordé à nos amis de NOVOpress, en cliquant ci-dessous :



Nous le répétons de façon permanente voire incessante, mais il est extrêmement important que vous fassiez circuler partout autour de vous, auprès de vos familles, proches et relations, par tous les moyens possibles, nos informations, articles et liens. C'est notre devoir militant à toutes et à tous que de briser le mur du silence, en créant cette longue chaîne de solidarité, chaîne à la fois de résistance et d'offensive, par le seul média qu'aucun système ne peut contrôler et qui ne dépend que de la seule force de notre volonté, le bouche à oreille. Merci et en avant !


TOUS AVEC CARL LANG !


mardi 24 février 2009

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE CARL LANG - "APPEL À TOUTES ET À TOUS LES PATRIOTES : PRENEZ LE PARTI DE LA FRANCE" !

Communiqué de Presse de Carl Lang - "Appel à toutes et à tous les Patriotes : Prenez le Parti de la France" !


"Nous prenons le parti de la France, nous avons donc créé le "Parti de la France".

Au moment où le peuple français subit de plein fouet les conséquences de la crise financière, économique et sociale, les partis du système, la vieille classe politique et le pouvoir sont incapables de faire face à l’état de choc économique et social. Les politiques mondialistes menées depuis trente ans en Europe et en France sous la forme libérale ou social-démocrate sont directement responsables de la crise. Le dogme du marché ouvert et de la dictature du libre échange ont permis et facilité cette bérézina financière. Voilà pourquoi le temps de la rupture avec le vieux système économique et politique est venu. Voilà pourquoi, le peuple français est en droit d’exiger des comptes du système et en droit d’espérer en un nouveau projet national, populaire, social et européen de redressement et de reconquête.

Telle est l’ambition du Parti de la France : offrir une véritable alternative globale qui garantisse d’abord les droits du peuple français par le patriotisme social et la préférence française et qui permette la reconquête économique par un protectionnisme européen.

Aux ravages du mondialisme financier s’ajoutent les ravages du mondialisme migratoire qui détruit l’identité de nos peuples d’Europe et engendre une immigration de peuplement qui se transforme en immigration de remplacement. Face à cette situation, l’affirmation des principes de préférence française et européenne sont une nécessité vitale. Les droits du peuple français à disposer de lui-même et à rester lui-même doivent être réaffirmés. Les droits de la France à préserver sa souveraineté, ses libertés, son identité, sa sécurité et sa prospérité doivent être revendiqués.

Nous sommes le parti de la France et nous sommes le parti du peuple français.

Nous allons répondre aux défis de ce siècle et aux enjeux de civilisation en offrant une nouvelle espérance et un nouveau souffle aux millions de Français qui se sentent aujourd’hui livrés à eux-mêmes et sont à juste titre angoissés pour leur avenir et celui de leurs enfants. Il n’y a pas de fatalité au déclin. Il n’y a que de mauvaises politiques responsables du déclin. Les hommes et les femmes d’expérience et de conviction qui fondent le Parti de la France ont l’énergie et la détermination nécessaires pour initier et porter l’espérance du renouveau national.

Rejoignez-nous. Adhérez. Participez à la création de cette force nationale nouvelle.

Faites le choix d’un avenir français !"

Carl Lang




PRENEZ LE PARTI DE LA FRANCE !




TOUS AVEC CARL LANG !



Conférence de Presse du 23 février 2009 - Paris - Lancement officiel du "Parti de la France" IIème partie - Bernard Antony + message de JC Martinez.

Conférence de Presse du 23 février 2009 - Paris - Lancement officiel du "Parti de la France" IIème partie - Bernard Antony + message de JC Martinez.


Création du Parti de la France - Conférence de Presse




CONFÉRENCE DE PRESSE DE CARL LANG DU LUNDI 23 FÉVRIER 2009 – PARIS – LANCEMENT OFFICIEL DU « PARTI DE LA FRANCE » !

Conférence de Presse de Carl Lang du lundi 23 février 2009 - Paris - Lancement officiel du "Parti de la France" !







Au cours de cette Conférence de Presse dont nous rendons largement compte par ailleurs, il a été présenté à l'assistance le nouveau site Internet, le logo officiel et la première affiche de ce qu'il convient dorénavant d'appeler le "Fer de Lance" de la renaissance du Mouvement National, pour une France Française dans une Europe Européenne. Ecoutez bien Carl Lang, du Patriotisme Social au Renouveau National et Identitaire, tout y est !



WWW.PARTI-DE-LA-FRANCE.FR







Et pendant ce temps là, en grande politicienne, Marine Le Pen se contentait de "ça" :

http://www.lesindiscrets.com/article-764-indiscret-quand-marine-le-pen-se-venge.html


Nous avons reçu plusieurs messages de visiteurs, amis et sympathisants se disant insatisfaits, affirmant qu'ils ne se retrouvaient pas encore tout à fait dans ce nouveau Mouvement, qu'ils ne voyaient pas la "Grande Synthèse", que certaines de leurs idées ne se trouvaient pas incarnées dans "le Parti de la France". En toute franchise, ce n'est vraiment pas le moment de se plaindre ainsi, ni de se montrer trop exigeant. Comme nous vous l'avons indiqué, ce n'est qu'un début et ce grand rassemblement national et populaire ne sera, selon la formule consacrée, que ce que nous en ferons toutes et tous. Hier, Carl Lang a posé la toute première de l'édifice et, n'en doutez pas, cela restera dans notre histoire commune comme un évènement majeur voire capital ! C'est d'ores et déjà énorme en soi, car cette petite pierre ouvre en grand les portes de l'espoir, espoir qui avait quitté nos cœurs depuis bien trop longtemps.

Maintenant il s'agit pour nous toutes et tous d'œuvrer à la réussite pleine et entière de cette gigantesque entreprise de renouveau. En tant que Nationaux, Nationalistes et Patriotes sincères, nous savons bien que si nous tendons évidemment vers la perfection, celle-ci n'est pas de ce monde. Contrairement aux marxistes, nous n'avons pas de "prêt à penser" et nous ne sommes habités par aucune idéologie constructiviste néfaste. Un authentique nationaliste est un réformateur fertile et non un révolutionnaire stérile ressemblant forcément à sa caricature. Le but initial que nous devons garder en tête est de montrer la voie, cette voie au bout de laquelle se trouve évidemment l'objectif suprême, celui de remettre notre Pays à l'endroit, mais nous savons d'instinct que le chemin compte autant sinon plus que la finalité de notre destination. Pourquoi ? Parce que ce chemin doit être pour nous une ligne droite et non courbe, et que pour tracer notre route, nous devrons bien évidemment et en premier lieu sauver ce qui doit l'être, parer au plus urgent, nous unir sur l'essentiel, seul moyen concret d'avancer, loin des chimères destructrices qui ne peuvent servir que nos ennemis et adversaires.

Alors nous le disons, nous le répétons, nous le martelons, et nous le ferons encore. Engagez-vous, ralliez toutes et tous en masse le "Parti de la France". Celui-ci sera votre œuvre, votre maison, à vous et à personne d'autre. L'heure n'est plus aux hésitations mais à l'action.

Courage et en avant !


VIVE LE PARTI DE LA FRANCE !






lundi 23 février 2009

CARL LANG LANCE OFFICIELLEMENT LE "PARTI DE LA FRANCE" !

"CARL LANG LANCE OFFICIELLEMENT LE "PARTI DE LA FRANCE" !


L'ancien secrétaire général du Front national Carl Lang, qui a quitté le parti sous fond de rivalité avec Marine Le Pen, a officiellement lancé lundi son nouveau mouvement, le Parti de la France, sous la bannière duquel il promet cinq listes aux européennes.

"Je crois que le FN a été incarné par la personnalité de Jean-Marie Le Pen. Aujourd'hui, il est nécessaire de préparer l'avenir en reconstruisant le courant national", a lancé l'eurodéputé lors d'une conférence de presse.

Carl Lang était entouré de plusieurs élus locaux issus du Front national, notamment des conseillers généraux et des conseillers régionaux, ainsi que de quelques vieux compagnons de route de Jean-Marie Le Pen, comme Bernard Antony, Martine Lehideux, Martial Bild ou Fernand Le Rachinel.

Un message de l'ancien vice-président du FN Jean-Claude Martinez, autre eurodéputé dissident, a été lu à la tribune, message dans lequel ce dernier apporte son soutien au mouvement de Carl Lang, dont il sera la tête de liste dans le Sud-Ouest aux européennes de juin prochain.

Pas de choc frontal avec Le Pen... (Jean Marie NDLR "T.A.C.L")

Pour ce scrutin, Carl Lang a assuré qu'il n'entendait pas présenter de liste dans deux des sept circonscriptions existantes : dans le Sud-Est et dans l'Est, où se présentent pour le FN respectivement Jean-Marie Le Pen et le vice-président exécutif du mouvement, Bruno Gollnisch. "Nous ne présenterons pas de liste face à Jean-Marie Le Pen au nom du passé commun", pas plus que "face à Bruno Gollnisch, au nom de l'avenir commun", a déclaré Carl Lang, tendant ainsi la main au dernier grand opposant à Marine Le Pen au sein du Front national.

"Dans la vie politique française, il y a une nécessité je crois vitale, essentielle, de renouveau, de rupture", a déclaré Carl Lang, estimant notamment que la classe politique n'avait pas pris conscience des "conséquences considérables qui sont celles de la crise financière".

Renvoyant dos à dos les tenants du "système mondialiste" - un camp dans lequel il range à la fois "les libéraux" et "les sociaux-démocrates du Parti socialiste" - et celui des "néo-marxistes" type Olivier Besancenot, Carl Lang a affirmé qu'il existait "une troisième voix" à la fois "populaire, sociale, démocratique et européenne".

Il a aussi prôné un "euro-protectionnisme qui nous permette de protéger nos filières de production" et un "patriotisme social", défendant la préférence nationale dans le domaine social.

Carl Lang a aussi précisé vouloir "lutter contre la communautarisation, contre la France mosaïque", opposant "la France des terroirs et des clochers" à celle "des terroirs et des mosquées".

Source : http://www.lepoint.fr/actualites-politique/l-ancien-cadre-du-fn-carl-lang-lance-le-parti-de-la-france/917/0/319894"


Maintenant que le "Parti de la France" est lancé, il faut aller de l'avant et continuer encore et toujours plus loin. Ce n'est qu'un début, un très bon début certes, mais il faut que les prochains jours, que les prochaines semaines voient concrètement le ralliement de toutes et de tous autour de Carl Lang. Aujourd'hui, il y a d'ores et déjà plusieurs milliers d'adhérents et de sympathisants, des centaines de militants et de cadres, représentés par des dizaines d'élus et de dirigeants autour de Fernand Le Rachinel, Martine Lehideux, Jean Claude Martinez, Bernard Antony, Martial Bild et bien sur notre nouveau chef naturel, Carl Lang. Cela est tout sauf suffisant ! Demain, il faut que toutes les tendances de notre famille de pensée s'unissent dans la synthèse nationale au sein du "Parti de la France".

Nous appelons donc les derniers patriotes du FN résiduel, le MNR, les Identitaires, la NDP, Terre et Peuple et tous les autres sans exception, à commencer par l'immense majorité des nationaux qui s'étaient mis en retrait de l'action politique par écoeurement, nous les appelons solennellement à se fondre dans ce grand rassemblement où toutes et tous les nationaux, nationalistes et patriotes auront leur place. N'oublions pas que ce formidable Mouvement sera ce que nous en faisons, le principe étant de demeurer unis sur l'essentiel.

C'est à nous tous de jouer...


Vive le "Parti de la France" !




Nota Bene :

Le premier organigramme provisoire du "P.F - Parti de la France" est le suivant.


Président : Carl Lang.

Secrétaire Général : Michel Hubault.

Trésorier : Myriam Baeckeroot.

Direction nationale de la formation et des relations internationales : Bernard Antony.

Direction nationale de la communication : Martial Bild.

Direction nationale des élus : Elisabeth Touzot.

Autres membres de la Direction provisoire : Fernand Le Rachinel, Eric Pinel, Martine Lehideux, Christian Baeckeroot, Pierre Descaves, Jean Verdon ainsi que plusieurs élus nationaux ayant suivi Carl Lang dans son initiative salvatrice depuis le début.

Un organigramme définitif sera mis en place après la première convention nationale.


ADDENDUM:

Voici le compte-rendu de la conférence de presse par nos amis de "FRANCE 42".

"Le PARTI DE LA FRANCE

Avec sa volonté de rénovation et recomposition de la droite nationale et de rassemblement de toutes les sensibilités, le Parti de la France suscite un formidable élan et porte en lui beaucoup d'enthousiasme.

Il entend être le vecteur d'espérance du renouveau national, face à la classe politique actuelle qui n'a pas pris conscience des conséquences de la crise.

Il se veut être une troisième voix nationale, populaire, sociale, démocratique ayant pour ambition de porter un message de redressement de l'économie et de défense des droits du peuple français.

Carl Lang veut faire de ce mouvement non seulement le parti de la France, mais aussi le parti du peuple français, avec pour mission de défendre ces droits essentiels du peuple français que sont la souveraineté et l'identité.

Dans le contexte actuel de démocratie confisquée, le Parti de la France oeuvrera pour le rétablissement de la démocratie, avec l'instauration de la règle de la proportionelle pour l'élection de tous les représentants du peuple de France, que ce soit au niveau de la commune, de la région, de l'assemblée nationale.

Le projet de redressement économique et social du Parti de la France suppose le patriotisme social avec application de la préférence française et européenne, ainsi que le principe de protection économique et commerciale au niveau européen avec un euro protectionnisme.

Le première ambition électorale du Parti de la France le conduit à être présent aux élections européennes dans 5 circonscriptions.

Seront exclus le Grand Est, où, au nom de l'avenir commun, le Parti de la France ne s'opposera pas à la liste de Bruno Gollnisch. De même pour le Sud Est, au nom du passé commun, Jean Marie Le Pen ne se verra pas opposer de liste par les amis de Carl Lang.

Avant de passer la parole aux journalistes présents, Carl Lang demanda à Bernard Antony d'exposer les raisons pour lesquelles il l'a rejoint en compagnie de l'Institut du Pays Libre qu'il avait créé en 2008 en compangie du Pr. Louis Chagnon et de Michel Som. Puis, lecture fut donnée du message de soutien de Jean Claude Martinez à Carl Lang.

Parmi les questions posées par les journalistes, n'a pas manqué d'être soulevé l'apparente similitude entre la démarche de Carl Lang et celle qui amena à la création du MNR.

Carl Lang précisa alors que les conditions sont fort différentes, puisque, pour lui, il ne s'agit pas, comme ce fut le cas en 1998, de contester la présidence du FN alors très fort électoralement, mais aujourd'hui, alors que le FN est en fin de cycle politique, il est nécessaire de créer les conditions d'un nouveau cycle politique pour incarner le redressement national.

C'est là tout l'objectif du Parti de la France."





BERNARD ANTONY RALLIE CARL LANG AVEC L'ENSEMBLE DE SES FORCES ! VIVE LE "PARTI DE LA FRANCE" !

Bernard Antony rallie Carl Lang avec l'ensemble de ses forces ! Vive le "Parti de la France" !


Déclaration officielle de Bernard Antony (lundi 23 février 2009 - 12h30)





Préambule pour les lecteurs de mon blog qui m'excuseront de la longueur, inhabituelle mais justifiée par les circonstances, des textes de ce jour.


Lorsqu’en juillet 2003 je décidais de quitter le bureau politique du Front National ce ne fut pas seulement pour des raisons de détail accumulées.


Je recourus sans illusion à ce que je considérais bien comme l’ultime moyen à ma portée pour essayer d’enrayer un processus navrant prouvant que Jean-Marie Le Pen n’avait pas du tout tiré les leçons de la grave crise de l’année 1998.


Je ne voyais plus comment agir au sein du bureau politique trop inerte pour empêcher la dérive du mouvement vers un mode de fonctionnement ou plutôt de dysfonctionnement, celui d’un parti de plus en plus autoritariste, jacobin, archaïque, totalement fermé aux progrès dans la conduite des relations humaines qui est la caractéristique des entreprises performantes.


Cette sclérose, comme toujours en pareil cas, s’accompagnait d’une atmosphère de sérail ou de kremlin de plus en plus lourde de suspicion. C’était « l’ère du soupçon ». Encouragé par certains dans quelques ornières idéologiques, le vieux chef qui avait eu de grandes qualités était en effet totalement perméable aux allégations de complots que lui présentaient doucereusement un ou deux apparatchiks aussi culturellement médiocres que politiciennement retors répondant à l’impérieuse aspiration d’une fille rongeant son frein à la propriété du parti. Ainsi lui avait-on fait gober l’idée d’un « complot catho », pourtant à l’évidence tellement fantasmagorique, mené par moi. Mais cela n’était-il pas accrédité par des journalistes si écoutés de la presse pourtant la plus ennemie, (là aussi, quelle étrangeté psychologique) qui présentait toujours « Bernard Antony, alias Romain Marie » (sic !) comme le chef des catholiques traditionalistes au sein du FN, insinuant sans cesse l’idée d’une sorte de noir complot vaticanesque sur le Front national.


Avec qui menais-je ce complot ? Peut-être avec un des vice-présidents de Chrétienté-Solidarité, Thibaut de La Tocnaye ? En effet, un jour, un Jean-Marie Le Pen furibard voulut m’en asséner une preuve en me confiant qu’on avait, sur son système d’écoute au « paquebot », enregistré un propos très injurieux de ce dernier à son égard. Il me le répéta. Les bras m’en tombèrent ! C’était çà la preuve du complot : un juron de corps de garde au programme assez irréalisable!


Mais peut-être le menais-je aussi avec mon ami, vice-président de l’Agrif, Wallerand de Saint Just ? J’étais prêt à parier toute une fortune de Madoff à qui apporterait le moindre début de la preuve de ce mirobolant complot catho !


Mais le pire était tout de même dans l’enlisement idéologique du chef dans une dialectique d’interprétation à causalité unique des événements du monde faisant par trop fi de la complexité des facteurs et des causes qui mènent l’histoire.


Aussi, dégagé d’une part du devoir de réserve que je m’imposais en tant que membre du bureau politique, je me plaçais dans la situation de saine liberté critique qui est naturellement celle de tout adhérent. Mais, semble-t-il, même comme simple adhérent je devais sans doute encore faire planer une menace. Alors, celui que certains appellent un peu méchamment le « mini Béria » du FN, faute de pouvoir m’expulser en quelque goulag, confia à la presse en novembre 2003 que j’étais de facto exclu du parti, faute de n’avoir pas acquitté la cotisation annuelle. Gros mensonge d’un petit homme puisque celle-ci n’expirait que six mois plus tard ! Même monsieur Iorio, le mari de Marine, lors d’un conseil de l’IFOREL, m’exprima son désaccord avec pareil procédé. J’ajoute encore que, fidèlement, je reversais ma cotisation d’élu régional ce qui n’était pas le cas de tous...


Par ailleurs, non réélu au Parlement Européen en 1999 à cause de l’inopportune présence, portant la poisse, d’un certain Charles De Gaulle, je n’en avais pas fait une maladie. Plus encore, n’ayant jamais attendu pour ma part la gamelle politicienne pour faire vivre convenablement ma famille, je savais bien qu’en démissionnant du bureau politique, mon successeur en Midi-Pyrénées ne me proposerait pas d’être candidat sur ses listes à la réélection au Conseil Régional.


Je n’en fis pas non plus une dépression nerveuse. En revanche cela me donna le loisir d’écrire au cours de ces dernières années six livres dont je suis fier, qui permettent, je crois, à beaucoup de mieux connaître notamment quelques-uns des grands phénomènes idéologiques et religieux qui pèsent dans la vie des nations.


Simultanément, je continuais bien sûr, et continuerai encore à œuvrer avec mes amis pour l’idéal de Chrétienté-Solidarité, et pour l’action de l’Agrif, associations qui, il faut quelques fois le redire, n’ont jamais eu vocation - et ne l’auront jamais avec moi - à s’inféoder à quelque parti ou mouvement, fût-ce celui auquel va ma préférence aujourd’hui.


En attendant sur le plan politique qu’un projet de reconstitution du mouvement national français se concrétise enfin, je créais avec mes amis, comme le professeur Louis Chagnon ici présent, l’Institut du Pays Libre, à la fois organe de réflexion et de prise de position politique et sociale. Cet institut, en revanche, appuiera volontiers la grande initiative du Parti de la France à laquelle, chers amis, je m’associe totalement et je vais dire pourquoi.


Mon allocution à l’occasion de la conférence de presse de Carl Lang, ce lundi 23 février 2009 :


Le Parti de la France



Cet intitulé est magnifique. Rien de moins partisan ! C’est la France que nous aimons, cette belle patrie, cette magnifique communauté de destin, conçue il y a quinze siècles, élaborée, agrandie au fil du temps par nos rois, continuée à travers tant de tragédies sous les républiques et les deux empires, jusqu’à hélas sa dislocation continue depuis plus de soixante ans ; ce phénomène que j’ai, dès 1976, décrit et appelé le génocide français, génocide spirituel, culturel, physique enfin ; génocide sous anesthésie par changement de la substance de notre peuple par la conjugaison d’une « immigration-substitution » avec la culture de mort et la banalisation étatiquement voulue et encouragée de l’avortement.


Le Parti de la France, c’est enfin le mouvement dont la France, mais aussi l’Europe et le monde ont besoin dans la clarté des idées et des projets.


C’est le choix de la fidélité aux valeurs judéo-chrétiennes universelles du Décalogue incarnées dans notre civilisation, enrichies par les immenses apports philosophiques et culturels de nos racines grecques et latines, mais aussi celtes et germaniques et je n’oublie pas la belle et très antique spécificité basque.

C’est aussi la conscience de ce que les ruisseaux de ceux qui, poussés par l’oppression ou la misère, et venant chez nous partager notre destin, ont apporté au grand fleuve gallo-romain : slaves, arméniens et juifs mais aussi africains, nord-africains et indochinois ayant aimé et combattu pour la France comme le grand Bachaga Boualem ; ayant enrichi sa culture, comme Bergson, Proust, Robert et Raymond Aron, et aussi, la grande philosophe et mystique défendant la bienfaisance de l’enracinement, hélas morte trop tôt en 1943, Simone Weil.


Et y a-t-il eu plus bel illustrateur de l’esprit français que l’antillais Alexandre Dumas ? Je pense beaucoup aussi en ce moment à ce très grand sociologue, penseur politique, écrivain et poète qu’était notre ami le guadeloupéen Jules Monnerot, médiatiquement et universitairement relégué parce qu’à la différence d’un aimé Césaire il avait quitté l’utopie du communisme pour défendre la patrie française et devenir un des maîtres à penser de la droite nationale.


Défendre notre identité française, européenne, chrétienne alors qu’elle est si violemment piétinée au moment où l’on exalte toutes les autres, ce n’est pas pratiquer un mauvais repli identitaire, cela ne relève d’aucune xénophobie, c’est assumer notre devoir de piété filiale et parier sur l’avenir de notre peuple et de notre civilisation.


Faut-il le dire, si l’appartenance française n’est pas une affaire de couleur de peau, devrions-nous être désormais complexés du fait que nous, français, sommes essentiellement européens et de race blanche ? N’y en a-t-il pas assez de cette culpabilisation que l’on injecte sans cesse à nos enfants, à l’école et dans les médias, pour amollir les cerveaux et conditionner notre peuple à l’acceptation de l’esclavage ?


Pourquoi ceux qui ne se sentent pas français ne vont-ils pas exercer leurs talents ailleurs ? A destination de celles et ceux qui nous infligent l’inversion raciste de l’obamaoisme, nous disons qu’il est odieux de priver l’Afrique de leurs compétences. Il faudrait en effet savoir rendre les Africains, ministres, préfets et médecins, à l’Afrique où ils ont abandonné leurs peuples.


Le Parti de la France défend bien sûr la fidélité à ses racines vitales, à ses principes de vie, mais cela ne relève d’aucun passéisme. Faire monter la sève, ce n’est pas aimer les branches mortes. Disons-le clairement, nous ne cherchons pas à vider les querelles, les guerres fratricides du siècle précédent.


Le monde a fantastiquement changé en cinquante ans, regardons où sont les masses démographiques, les puissances et les menaces.


Considérons aussi l’instinct de mort qui fait brandir à nouveau dans nos rues les drapeaux rouges de l’immense abomination communiste, les drapeaux noirs des terrorismes anarchistes, et, plus grave encore peut-être, les drapeaux des organisations islamistes.


Alors bien sûr, nous ne nous sauverons pas seuls et si nous ne voulons pas de cette Union Européenne soviétoïde, nous ne prônons pas un retour, ce serait aussi absurde qu’illusoire, sur les modèles passés d’un nationalisme qui ne fut pas d’ailleurs sans graves défauts. Notre nationalisme moderne n’est que l’expression d’un patriotisme français et civilisationnel en alerte devant les menaces génocidaires.


Avec Carl Lang, nous avons depuis longtemps vérifié notre accord sur l’essentiel : la survie de la patrie, le respect de la vie innocente de la conception jusqu’à la mort naturelle; la défense des droits de la famille ; celle des libertés de l’enseignement ; de la séparation de l’école, comme d’ailleurs de la justice, des carcans et des lobbies idéologiques ; le respect de la dignité humaine et des personnes dans les médias ; les libertés du travail, la rénovation des rapports sociaux, une autre loi sur la représentativité syndicale ; l’abolition des lois de police de la pensée aux effets si pervers, la lutte contre l’inversion raciste et morale du néo-totalitarisme.


Le vingtième siècle a été celui des grands totalitarismes et monstruosités exterminationnistes, du nazisme heureusement mort et celles du communisme toujours subsistant avec la mutation de ses virus criminogènes ; et n’oublions pas l’exterminationnisme islamo-turc du génocide des Arméniens et autres chrétiens.


Aujourd’hui nous devons faire face à la corrosion de notre esprit public, à l’amnésie de notre mémoire, à la perte de notre identité, à la dissolution de nos énergies et de nos intelligences et sur nos décombres, à l’immense menace du totalitarisme de l’idéologie islamique.


Plus que jamais il faut lutter : notre combat est celui de la vie, de l’amour, de la vérité et de la liberté.


Pour cela allons partout par les chemins prendre le Parti de la France.


Bernard ANTONY"



Plus que jamais l'Avenir nous appartient !



VIVE LE PARTI DE LA FRANCE !







dimanche 22 février 2009

LANCEMENT OFFICIEL DE NOTRE NOUVEAU MOUVEMENT DEMAIN !

Lancement de notre nouveau Mouvement Demain !


C'est demain, lundi 23 février, que Carl Lang lèvera le secret et annoncera officiellement le nom de la future organisation dont il a lancé l'initiative il y a déjà plus d'un mois.


Par la suite, ce nouveau mouvement sera porté sur les fonts baptismaux de façon plus solennelle lors d'une manifestation, une direction sera mise en place, et Carl lang en prendra officiellement la tête.


Depuis quelques jours, les habituelles mauvaises langues connues se font un malin plaisir à faire circuler rumeurs sur rumeurs quant au nom du rassemblement, mais aussi sur la prétendue retraite politique de Fernand Le Rachinel et autres stupidités mensongères. Une fois de plus ils en seront pour leur frais.


Concernant l'appellation du mouvement, les potins du web faisant office de bookmakers donnent vainqueur celui de "Parti de la France". Même si apparemment ce bruit provient de sources très troubles, si cela s'avérait exact, nous aurions été les premiers à proposer ce nom !


En effet, le 18 décembre dernier, à 21h00 précise, un de nos amis visiteurs, alors anonyme, avait proposé ce nom "Parti de la France" (http://tous-avec-carl-lang.blogspot.com/2008/12/un-nouveau-groupe-reunir.html), dans une discussion déjà sur ce sujet et au cours de laquelle notre amie et camarade Solange avait également opté par défaut pour "Parti de la France". Depuis, notre ami Lionel est devenu un de nos amis, membres et contributeurs. Nous avions adopté le nom qu'il avait trouvé, même si d'autres étaient également possibles. Toujours lors d'un débat tournant autour de la future appellation du nouveau mouvement, le 6 janvier 2009, à 11h50, un autre de nos amis proposait également le "Parti de la France" (http://tous-avec-carl-lang.blogspot.com/2009/01/information-exclusive-nous-y-sommes.html). Mais d'autres noms ressortaient également et plus régulièrement chez nos sympathisants et visiteurs.


Citons en vrac et dans le désordre : "Alliance Française", "Alliance Nationale", "Parti de la France Française", "Réconciliation Nationale", "REUNIR" (pour Rassemblement pour l'Entente l'Union Nationale et l'Identité des Régions), "les Nationalistes", "Mouvement National", "Mouvement Patriote", "France Libre", "BSNF" (pour Bloc des Solidarités Nationalistes Françaises), "France Libertés", "FER" (pour France Europe Régions), "Entente Française", "Mouvement du Pays réel", "LRI" (pour Libertés Responsabilité Identité), etc, etc (en tout plus de 60 noms différents proposés).


Nous remercions toutes et tous nos ami(e)s d'avoir participé à ces débats. Depuis le début, notre préférence va à trois dénominations. UN, "Le Mouvement National". DEUX, "Les Nationalistes". TROIS, "le Parti de la France". Si jamais le nom choisi par Carl Lang se trouvait parmi ces trois là, nous aurions été ravis d'avoir été les premiers à le suggérer. Si c'est un autre nom, ce sera idem pour nous tous.


A l'heure qu'il est, le secret est bien gardé et nous ne connaissons pas la décision finale de Carl Lang quant au nom. Rien n'est joué et tout reste donc possible.


Cependant et comme nous l'avons toujours annoncé, peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse. Le contenant c'est bien, le contenu c'est mieux.


Aussi, toutes et tous sur le pont. Demain c'est le jour 1 de la reconquête. Le chemin sera long, il nous faudra bien du courage, de la force et de la volonté, mais n'en doutez pas, au bout de celui-ci il y a la renaissance d'une France Française dans une Europe Européenne.







samedi 21 février 2009

JEAN CLAUDE MARTINEZ CANDIDAT DE LA VIE ! DE TOUTE LA VIE ? RASSURE NOUS JEAN CLAUDE ...

JEAN CLAUDE MARTINEZ CANDIDAT DE LA VIE ! DE TOUTE LA VIE ? RASSURE NOUS JEAN CLAUDE ...


video

http://www.martinez2009.fr/


Une question nous démange Jean Claude, elle nous taraude l'esprit et nous hante d'autant plus que nous t'avons vu à la grande « Marche pour la Vie » et que ta vidéo, que nous publions avec plaisir, est tout de même l'annonce officielle de ta candidature, que nous aimerions soutenir en plein, et s'intitule en page d'accueil de ton site « Les Raisons de ma Candidature ». Son contenu ne peut donc être ni mineur ni innocent.


Mettre Dieu en hypothèse, passe encore, mais pourquoi, et surtout comment peut-on faire un catalogue aussi brillant de la vie, catalogue globale allant, dans sa définition, du macrocosme au microcosme, de l'immensité de la voie lactée aux dangers de l'euthanasie, en passant par toutes les beautés de notre univers, le tout en réussissant l'exploit de ne pas citer une seul fois le mot « bébé », comme le mot naissance, et en évitant scrupuleusement le mot « avortement » ?


Nous sommes contre l'avortement par principe, car justement pour la VIE que tu mets en exergue Jean Claude.


Cependant, favorable à la nécessaire union dans la synthèse, nous n'allons pas en discuter avec toi en « pro vie », mais en nationalistes pragmatiques, à cheval entre Tradition et Modernité.


Nous allons le faire sur quatre points que nous jugeons modérés et pouvant donner accès au syncrétisme. Nous attendons réponses, remarques et clarification de ta part.


- On ne peut pas placer une campagne sous le patronage de la vie sans partir du commencement de celle-ci. C'est tout de même la base Jean Claude. Non ?


- En France, le débat sur l'avortement est biaisé comme faussé. Il ne s'agit pas ou plus du débat sur un éventuel « droit à l'avortement », mais d'un débat sur la loi Veil et ses extensions. Il n'y a plus de filles mères isolées, pas plus qu'il n'existe encore de « tricoteuses » Jean Claude. Les temps ont changé, et pas que dans le bon sens, puisqu'aucune politique familiale digne de ce nom n'a été instaurée en France depuis plus de 70 ans ! Une vraie politique familiale, évidemment nationale, avec un accueil de la vie prioritaire aurait évité la chute de la démographie, l'appel à l'immigration, un système d'adoption soviétique ubuesque et délirant, et évidemment l'avortement. La pratique et le remboursement systématique de l'avortement a non seulement tué des millions de vie, mais elle a également institutionnalisée l'horreur morale des avortements de complaisance majoritaires qui deviennent de fait des pratiques « contraceptives » criminelles. C'est la négation même de la vie Jean Claude ! Dans d'autres nations il existe un débat fort et clair entre « pro vie » et « pro avortement », mais en France ce débat n'existe même pas. Pire, le terrorisme intellectuel de gauche a fait en sorte qu'une suggestion de suppression de la loi Veil (et de ses extensions) soit assimilée à du « fascisme ». Soyons sérieux. Il nous semble tout de même qu'à minima, il y a (il y avait ?), hors le clan mariniste, consensus sur ce point au sein du Mouvement National. La remise en cause de ces lois nous semblent être une indispensable étape, un préalable obligatoire avant la mise en oeuvre d'une grande politique de la VIE. C'est aussi et surtout cela remettre les idées à l'endroit. Que dans un premier temps, le temps de faire comprendre à nos compatriotes la ringardise passéiste et barbare de l'avortement, le temps de mettre en place nos solutions et notre grande politique familiale, on laisse une possibilité d'avortement dans certains cas, sous condition précises, et sans remboursement automatique sauf circonstances exceptionnelles et dramatiques, soit. Mais nous ne pouvons pas aller en deçà. Autrement, nous tuons le principe et la vérité même de la vie, substantifique moelle de notre idéal.


- Plus la médecine avance, plus la vie gagne (et pour notre part nous ajouterons plus Dieu est présent). C'est ce que tu affirmes dans ta vidéo Jean Claude et tu as bien raison. Plus les chercheurs font des progrès, plus la mort recule. De nos jours, on arrive quasiment à faire vivre des prématurés dans la même période limite autorisée pour avorter (certains savants y étant déjà parvenu de par le monde). Te rends-tu compte Jean Claude ? Te rends tu compte de la dimension symbolique de la chose ? Te rends-tu compte de la portée du message ? La clé de voûte, l'excuse suprême des « pro avortement » est (était) de dire qu'ils ne tuent pas la vie puisque, pour ces gens, la vie ne débuterait prétendument pas avant la naissance dite "classique"... Cette excuse vole en éclats ! La médecine prouve, et prouvera encore plus demain, que l'avortement tue la vie ! Elle tue la vie Jean Claude ! Comment parler de la vie sans évoquer ce qui la tue ? L'Homme ressemble souvent à l'Ourobouros, ce serpent de la légende qui se mord la queue. Avec ton talent et ton intelligence, tu ne peux pas tomber dans ce piège là. Il existe de nos jours tant de possibilités potentielles pour éviter l'avortement, tant de moyens d'informations, de prévention et de contraceptions, que l'avortement érigé en dogme absolu nous paraît idéologiquement nauséabond et à tout le moins très discutable. Sur le point technique médical (oublions un instant le sacré) de l'apparition de la vie, il nous semble là aussi qu'il devrait y avoir consensus sur le fait de calquer toute loi sur l'avancée de la médecine et de l'adapter au fur et à mesure, en y ajoutant l'indispensable principe de précaution. Ainsi, tout avortement devrait être interdit (et criminalisé) au-delà d'une période qui serait calculée de manière à prendre en compte le nombre de semaines après lesquelles la médecine peut faire vivre un bébé prématuré, moins le laps de temps évident du principe de précaution. Étant donné la rapidité des progrès allant tous dans le sens de la vie, le curseur devrait bouger rapidement. Excuse nous d'être aussi froids et calculateurs dans notre pragmatisme Jean Claude, encore une fois nous sommes opposés à l'avortement par principe, mais non seulement nous sommes ouverts et donc partisans d'une juste synthèse, mais nous voulons également mettre en avant la logique, pour mettre nos adversaires face à des contradictions qui tôt ou tard finiront par leur faire prendre conscience de l'absurdité infernale qu'ils osent défendre. Nous aimerions là aussi que tu nous rassures sur ces positions minimales.


- Dernier point Jean Claude. Ta maison s'appelle la « Maison de la vie et de la liberté ». De nos jours la liberté est devenue une religion. Tout le monde affirme de concert qu'il n'y a pas de vie sans liberté, qu'on ne peut vivre sans être libre. Soit. Mais peut-il y avoir une quelconque liberté sans vie ? Est-on libre sans vivre ? Liberté de vivre, liberté de choisir, liberté à la fois humaine et morale, c'est aussi cela la Vie. Dans ce cadre là, es-tu d'accord avec nous pour affirmer que les médecins doivent pouvoir évoquer la « clause morale et/ou de conscience » pour refuser de pratiquer des avortements ? Es tu d'accord pour affirmer avec nous qu'il faut en finir de façon définitive avec les oukases de l'administration en matière de règles d'adoption ? Es tu d'accord pour affirmer avec nous que la liberté par le bas est celle de la décadence, que la liberté sans garde-fous c'est l'anarchie et que la liberté par le haut va de pair avec la responsabilité ? Es tu enfin d'accord avec nous pour dire que ce pays est certes tolérant, mais qu'il a le droit d'être libre d'afficher ses valeurs de VIE et d'affirmer qu'il y a le bien mais qu'il y a aussi le mal ?


Nous exécrons la pseudo morale actuelle qui affiche par exemple (et symboliquement) son homophilie en forme de cache sexe et qui dans le même temps traîne le pape dans la boue. Ce système qui entend nous imposer ses fausses valeurs et qui ose, toute honte bue, affirmer dans le même temps ce qui est mal, et donc interdit, souvent sous la menace de lourdes peines, (liberté d'expression, liberté de fumer, liberté de boire, liberté politique, identité, patriotisme bien sur, etc), et ce qui serait bien (antiracisme, lutte contre l'homophobie, multiculturalisme, laïcisme intégral, négation de la famille, avortement, etc).


Un tel système Jean Claude, un système capable d'aller dans nos collèges pour en ôter les distributeurs de confiseries, au motif de lutter contre l'obésité (pendant que l'argent du contribuable servira évidemment à lutter contre l'anorexie), et de les remplacer par des distributeurs de préservatifs, tandis qu'il se trouvera un « joyeux professeur » pour enseigner que la sexualité est potentiellement indifférenciée, qu'il existe quantité de modèles familiaux et que l'avortement est un incommensurable progrès de l'humanité. Un système capable de venir nous expliquer que de commettre un excès de vitesse serait criminel, mais que de défiler avec une plume dans le cul à la « gay pride » serait le « nec plus ultra » du bon goût, de la liberté et de la culture moderne. Un tel système capable de mettre la pyramide la pointe en bas, d'inverser radicalement toutes les valeurs, à commencer par les valeurs de VIE Jean Claude. Et bien un tel système, nous le jetons sans peine à la poubelle !


Et ce ne sont pas quelques fausses élites, une poignée de pseudo prêtres et tous leurs collabos qui nous feront changer d'avis.


Ils n'ont rien cassé du tout puisqu'ils n'avaient jamais rien bâti ! Ils ont simplement, diaboliquement et méthodiquement mis la France à l'envers et il nous appartient de la remettre à l'endroit. Notre vieille France n'a certes pas besoin d'une énième révolution, elle n'a besoin que de réformateurs motivés et sincères qui la remettront droite et en équilibre, de manière humaine, saine et juste.


Nous pensons qu'avec Carl Lang, tu peux être de ceux-là Jean Claude.


C'est le poète grec Théocrite qui, au IIIème siècle avant JC, dans un épigramme tiré de son sublime recueil « les Idylles », a immortalisé le vieil adage :


« Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir ».


C'est tout le sens de notre combat Jean Claude.


Marcel Pagnol a écrit : « De mourir ça ne me fait rien, mais ça me fait de la peine de quitter la vie »


Tu te dis investi par la vie Jean Claude, tu étais même présent à la marche du même nom, alors ne la fuis pas maintenant pour d'obscures raisons de marketing électorale, nous t'en conjurons.

Ne la quitte pas et rassure nous sur ce point. C'est tout ce que nous te demandons.


Merci.


VIVE LA VIE !



TOUS AVEC CARL LANG !



vendredi 20 février 2009

Ce n'est pas nous qui le disons ! "FN : Tout va très bien Madame la Marquise..."

Un article trouvé sur le "nouveau National Hebdo"

"FN : TOUT VA TRES BIEN, MADAME LA MARQUISE…


jeudi 19 février 2009, par Pierre Picace


Pour le Front national, faire un bon score aux européennes est impératif, afin d’échapper à la désintégration. Face à la concurrence des partis souverainistes de circonstances, de ses divisions internes, de ses problèmes de trésorerie le parti de Jean-Marie Le Pen joue son "leadership" sur la Droite nationale. Mais, est-il encore capable de mener une campagne, pour cela ? Malgré les rodomontades de certains de ses membres, le Front National ne va pas bien.

C’est dur à admettre pourtant c’est la réalité, aussi on peut lire sous la plume d’Olivier Carer [1] le constat suivant : "Sur le terrain, à part quelques trop rares initiatives remarquables, lorsque ce n’est pas le vide, c’est le bide : activisme brouillonneux et laborieux, actions anachroniques ou inutiles, réactions bâclées ou insignifiantes, communiqués indigents." et de souligner la désorganisation qui règne sur "le Carré" : "Plus d’action, plus de réflexion, plus d’édition, plus de formation, plus d’organisation, face à ce qui ressemble à une spirale de la disparition politique, les plus fatalistes préfèrent s’apaiser dans une nostalgie anesthésiante."

A cinq mois des européennes, avec un sondage (c’est le premier, et il n’est, finalement, pas très significatif) lui donnant un petit 6%, il n’y a effectivement, pas de quoi pavoiser. Ces élections pourraient très bien être, celles de la dernière chance pour un FN qui est arrivé au tournant de son histoire."


Notes [1] :Olivier Career est le pseudonyme de Philippe Olivier, beau-frère de Marine Le Pen, que beaucoup considère comme étant son conseiller "occulte".

Note de la rédaction de "La Picardie Avec Carl Lang" : Philippe Olivier était l'un des protagonistes les plus virulents et les plus actifs anti-Le Pen lors du "putsch" mégretiste, revenu depuis peu dans l'entourage proche de Marine Le Pen. Avec des amis comme ça, ils n'ont pas besoin d'ennemis.

Source : http://lapicardieaveccarllang.over-blog.fr/article-28149553.html


Note de la rédaction de "Tous Avec Carl Lang" : Philippe Olivier et son frère étaient de très brillants militants FN, des camarades au courage sans faille. Malheureusement, la vie les a changé. Ils ont quitté Mégret pour cause de manque de résultats électoraux, puis ils ont pris des "vacances politiques" dans des milieux moins agités. Philippe Olivier est également l'animateur du blog "Altermedia France" et l'initiateur de l'appel "Marine 2012". Philippe Olivier est (pour nous) le dernier soutien un tant soit peu sérieux et crédible de Marine Le Pen. Dommage que nous soyons obligés de le combattre par tous les moyens. Dommage surtout qu'il se perde et noie ainsi son talent pourtant réel en eaux troubles au milieu des médiocres. Dommage enfin que son épouse, Marie Caroline Le Pen, seule vraie politique parmi ses soeurs, ait choisi de rester en dehors de l'arène. Elle aurait pu avoir un rôle brillant à jouer en soutien de Carl Lang et réussir ce qu'elle avait échoué à faire auprès de Bruno Mégret.






CHAOS INTELLECTUEL AMBIANT – ALAIN SORAL VOTERA LOUIS ALIOT !

Chaos intellectuel ambiant – Alain Soral votera Louis Aliot !


Invité (par téléphone) à débattre contre Marine Le Pen sur RMC dans l'émission « Les Grandes Gueules », voici ce que déclare d'emblée Alain Soral à peine présenté, et alors que Marine Le Pen vient de le provoquer en le taclant sévèrement d'entrée de jeu (SIC) :


« Je le dis et je le répète haut et fort. Le Front National est le meilleur mouvement politique d'opposition en France et que j'irai voter aux européennes dans le « Sud Ouest » pour le Front National ! »


Après avoir claqué la porte du FN avec pertes et fracas, après avoir écrit « Marine m'a tuer », après avoir tant débiné la direction du front résiduel en débitant tout ce qu'il pouvait débiter et après fait un tonitruant « coming off » anti marine et contre tous ceux qui la soutenaient (donc obligatoirement contre Louis Aliot), voilà que Alain Soral poignarde dans le dos son ami Jean Claude Martinez en excluant ipso facto toute idée de voter pour lui.


Avec Soral, on ne sait plus où on va. On ne peut même plus dire qu'on danse le tango, ni qu'on nage en eaux troubles, mais qu'on déambule dans les marécages psychotropes de son esprit tortueux et quelque peu perdu.


Dans son « Dictionnaire du Diable », l'écrivain éditorialiste Ambrose Bierce (1842 – 1913) écrivait notamment ceci : « Logique. Art de penser et de raisonner en strict accord avec les limitations et les incapacités de l'humaine incompréhension »


Il y a plus d'un point commun entre l'éditorialiste « nordiste » américain Ambrose Bierce et Alain Soral. Tous les deux ont en commun le pessimisme noir et cynique de ceux qui sont blasés tant ils pensent tout savoir sans arriver à le faire partager. Tous les deux ont eu des parcours dits atypiques ainsi que des amitiés disons à contre courant. Bierce décéda dans des circonstances très troubles au moment où il tentait de rallier Pancho Villa (son chavez à lui en quelque sorte) en Amérique du sud. Dans une de ses toutes dernières lettres, il affirme ces mots qui résonnent en héritage : « Etre gringo à Mexico, c'est comme l'euthanasie ». Soral pourrait le paraphraser aisément en remplaçant gringo par marxiste et Mexico par Mouvement National.


En indiquant officiellement qu'il allait voter pour la liste Louis Aliot, donc contre celui dont il affirmait partout qu'il était à la fois son ami et allié Jean Claude Martinez, et pour celui qui l'a poussé en dehors du FN, qui l'a humilié et qu'il ne cessait de dénoncer, Alain Soral va encore plus loin que Bierce. Il met à l'honneur le masochisme politique !


Il serait intéressant (et amusant quelque part) de savoir ce qu'en pense Jean Claude Martinez, comme de connaître la réaction de Louis Aliot, déjà surnommé "déroute toute" et futur dépité européen, face à ce nouveau soutien tout de même étonnant... Fera t-il d'Alain Soral le président de son comité de soutien ? Cela ne changerait rien à son score probablement en deçà des 3% maximum, mais au moins cela aurait le mérite de dérider les nationaux qui en ont bien besoin actuellement. Point positif pour notre ami Jean Claude, il peut démarrer sereinement sa campagne, lui au moins connaît son Judas !

Sur l'état actuel réel du Front (ex) National, qui vont croire les nationaux, nationalistes et patriotes ? Alain Soral ou Martial Bild ? (voir ci-dessous)

Poser la question, c'est déjà y répondre non...


Face à l'actuel désordre chaotique dans les esprits, nous devons maintenir bon le cap !



Déclaration de Martial Bild à propos du Front (ex) National...

DÉCLARATION DE MARTIAL BILD A PROPOS DU FRONT (EX) NATIONAL...


"Le Front National a perdu 80% de ses cadres depuis 10 ans"


Donc, le FN a perdu 80% de ses cadres depuis 1999 et le départ de déjà plus de 50% de ses cadres de l'époque, ces mêmes cadres n'ayant jamais été remplacés (SIC). "Cré Vin Diou", ça fait combien 80% de 49% ?


"Le Front National est désormais aux mains d'un petit clan"


Quand on connaît le calme et le sens de la mesure de Martial Bild, sa probité, son honnêteté et son indéfectible fidélité, doit-on encore parler de liquidation ou de liquéfaction ?


Que celles et ceux qui ont des oreilles entendent, que celles et ceux qui ont des yeux regardent !


Source : http://www.france42.info/article-27901571.html






jeudi 19 février 2009

Nicolas Sarkozy victime d'une tentative d'assassinat ! Info ou Intox ?

Nicolas Sarkozy victime d'une tentative d'assassinat ! Info ou Intox ?

"Un suspect a été arrêté alors qu'il tentait de s'infiltrer à l'Elysée (Paris), rapporte le journal britannique "Daily Mail".

L'intrus, âgé de 25 ans, a été plaqué au sol alors qu'il cherchait à pénétrer par effraction dans le palais présidentiel en trompant la vigilance des gardes. «Il était armé d'un couteau et d'un Taser», une nouvelle arme à forte charge électrique qui paralyse l'homme a également précisé un officier de police.

L'incident, qualifié de tentative d'assassinat par les autorités françaises, a eu lieu pendant la visite du premier ministre monténégrin Milo Djukanovic. «Le jeune homme est interrogé pour connaître ses véritables motifs», a ajouté une source proche de l'Elysée.

«Un groupe de personnalités étaient au porche du palais lorsque des gardes du corps ont immobilisé le suspect», a déclaré un témoin au Daily Mail. Il s'en est suivi une «violente lutte» avant que l'homme ne soit terrassé, une arme pointée sur sa nuque.

Cette tentative, si elle se confirmait, serait la première depuis que M. Sarkozy est élu président de la République."

Source : Swisscom.
http://www.bluewin.ch/fr/index.php/106,109339/Sarkozy___victime_d)


NB: Sur la photo provenant du "site source", la légende indique ceci : "http://www.bluewin.ch/fr/index.php/106,109339/Sarkozy___victime_d


* NB: Sur la photo provenant du "site source", la légende indique ceci : "Des officiers de police passent des menotes au suspect plaqué au sol, à l'entrée de l'Elysée".


S'il s'agit d'une information, pourquoi la cacher avec tant de forces ? S'il s'agit d'une "intox" déguisée en rumeur, ce n'est ni drôle ni utile !

Quoi qu'il en soit, si l'information s'avérait exacte, cela mettrait au grand jour le fait qu'un simple quidam armé et potentiellement dangereux puisse presque parvenir jusqu'au Président. Alors un professionnel...

Sauf surprise, l'information parait crédible et sérieuse. Il nous semble que les Français ont le droit de connaître ces faits d'une gravité extrême, de même que les réelles motivations du suspect, qui avait bien caché ses armes dans les poches de sa veste militaire. Plus que surprenante, la censure nous parait accablante voire irréelle !

D'autant plus que tout le monde se souvient du battage médiatique surréaliste à propos de l'affaire Brunerie, ce jeune désœuvré- déséquilibré, accusé de tentative d'assassinat sur Jacques Chirac le 14 juillet 2002. Ce jeune homme, soit disant dangereux extrémiste qui se déclarait "immortel", avait projeté d'assassiner le Président Chirac ... avec une carabine 22 long rifle (SIC) ... et à plusieurs centaines de mètres de lui (RESIC) ! Arrêté par de vulgaires badauds (RERESIC), les policiers comme les experts jugeront ses facultés mentales fortement altérées et il sera un temps interné en hôpital psychiatrique. Cela n'empêchera pas la justice de le déclarer responsable de ses actes, comme la cour d'aller au-delà des réquisitions en le condamnant à 10 ans de réclusion criminelle. A la fin de son procès, Maxime Brunerie, dépité et presque hagard, déclarera qu'il voulait en finir avec la vie en étant abattu par le GIGN après son geste, mais qu'il regrettait celui-ci et que tout compte fait ... Jean Marie Le Pen aurait fait une meilleure cible !

Malgré tout, la presse se déchaîna avec une violence inouïe mais habituelle sur toute "l'extrême droite" dans des milliers d'articles et des centaines d'heures d'émission de radio et de télévision !

Là, jusqu'à maintenant, pas la moindre ligne en France !

Allez comprendre...

Plus d'information ici : (Avec la photo agrandie prise par le photographe de l'A.P [Associated Press], également témoin de la scène, Rémy de la Mauvinière)

http://www.dailymail.co.uk/news/worldnews/article-1095222/Pictured-The-moment-guards-foiled-assassination-attempt-Nicolas-Sarkozy.html






Intervention de Carl Lang à Rouen - Le présent et l'Avenir !

Intervention de Carl Lang à Rouen - Le présent et l'Avenir !



Les Elus FN de Haute-Normandie rejoignent Carl Lang


Au cours de sa conférence de presse donnée à Rouen le 17 février 2009, Carl Lang évoque avec la presse le ralliement, après tant d'autres, des élus FN de Haute Normandie, sa future liste d'union pour les futures européennes, liste à la fois d'enracinement régional et d'entente nationale, mais il se projette également dans l'avenir avec force et conviction. Ecoutez le bien.



ELECTIONS EUROPÉENNES : VERS UNE ALLIANCE « LIBERTAS – M.P.F – C.P.N.T » !


Elections européennes : Vers une alliance « Libertas – M.P.F – C.P.N.T » ! Que faire ? Prévenir pour ne pas avoir à guérir !


On savait déjà que le Mouvement Pour la France (M.P.F) de Philippe de Villiers et Libertas, le nouveau Parti Européen Souverainiste du milliardaire irlandais Declan Ganley, avaient passé un accord national en vue des élections européennes.


Maintenant, une troisième organisation devrait rallier officiellement sous peu le duo. Il s'agit de C.P.N.T (Chasse Pêche Nature et Tradition) de Frédéric Nihous, candidat des chasseurs lors de la dernière présidentielle en 2007.


Cet accord devrait permettre à CPNT d'obtenir deux têtes de liste du rassemblement, l'une dans la « Nord Ouest » (la région de Carl Lang) pour Frédéric Nihous, et l'autre dans le « Sud Ouest » (la région de Jean Claude Martinez) pour Jean Saint-Josse, l'ancien Président National de CPNT.


Dans la région Île de France, la tête de liste de « Libertas » devrait revenir au Président du R.I.F (Rassemblement pour l'Indépendance de la France), Paul Marie Couteaux, grand ami de Philippe de Villiers, déjà candidat et élu en 2004.


Enfin, dans les autres régions, les têtes de liste estampillées « Libertas » seront toutes issues du M.P.F.


Dans la grande région « Sud Est », (la troisième plus forte région CPNT), l'accord devrait permettre une facile réélection pour Patrick Louis, lui aussi candidat et élu en 2004, secrétaire général du M.P.F et de nouveau tête de liste dans la région. Le président PACA de CPNT devrait obtenir la troisième place, la loi sur la parité obligeant à laisser la deuxième place à une femme.


En principe, cette place devrait revenir à Marie Claude Bompard, épouse de Jacques Bompard et Maire de Bollène. Si cette candidature de Marie Claude Bompard est officialisée, cela créera une dynamique sans précédent pour le M.P.F dans la région. En 2004, Patrick Louis avait du cravaché pour gagner son élection avec 6,15% en doublant Jean Charles Marchiani (R.P.F) dans la dernière ligne droite. Là, il en ira bien sur tout autrement, si à l'entente entre Libertas, le M.P.F et C.P.N.T, vient s'ajouter les forces réelles des Bompard sur la région.


Non seulement Jacques et Marie Claude Bompard sont connus, reconnus et très appréciés au sein du Mouvement National (et ailleurs), mais ils disposent de nombreux militants, de fiefs locaux puissants, de soutiens nationaux et d'amis tout aussi puissants comme Bernard Antony, ainsi que d'une association patriote de qualité, « l'Esprit Public ».


Il ne faut pas se leurrer, si cet accord régional voit le jour entre le M.P.F, Libertas, C.P.N.T et l'Esprit Public des époux Bompard, les récents dissidents du FN regroupés au sein d'un « Front Régional » et autour de militants historiques comme messieurs Ronald Perdomo, Guy Macary et Philippe de Beauregard, suivront automatiquement. Ils voteront et appelleront à voter pour Patrick Louis et Marie Claude Bompard. Cela semble malheureusement ne faire aucun doute...


Par ailleurs, il y a fort à parier que la majorité des militants, sympathisants et électeurs du Mouvement National voteront pour ce rassemblement. Ils ne le feront pas par adhésion franche et entière, car ils se méfient toujours autant de Villiers, mais ils seront irrésistiblement attirés par la dynamique de victoire ainsi crée. L'électorat aime l'odeur de la victoire.


Jean Marie Le Pen attaque sa 81ème année. Il a bien mérité de la défense de la France Française et du Mouvement National, mais l'âge est là et il doit passer la main. Il a beau avoir de très beaux restes et conserver toute sa tête comme il l'a encore prouvé récemment sur LCI, la réalité s'impose d'elle même. Les électeurs et électrices de la grande région « Sud Est » vont se détourner de lui, et, pour la première fois, parce que ce sera lui la tête de liste.


Soyons francs et honnêtes. Nous soutenons Carl Lang de toutes nos forces parce que nous visons l'avenir, un avenir radieux pour notre idéal, mais un avenir quand même, c'est à dire à moyen et long terme, parce que nous savons que c'est le bon choix pour le Mouvement National comme pour la France. Cependant, nous ne sommes pas fous et nous n'avons pas d'œillères Nous savons pertinemment que dans l'électorat, l'image subliminale du Front National reste encore présente. Les électeurs et électrices ne connaissent pas encore pour la plupart les récents évènements, leurs conséquences et leurs développements à venir. Ils ne sont pas au fait des arcanes de la vie politique et c'est bien logique, occupés qu'ils sont à leurs soucis quotidiens. Pour eux, l'image du FN est toujours actuel, plus pour très longtemps c'est net, mais elle l'est pour le moment.


A l'inverse, si l'électorat n'apprécie pas qu'on juge un(e) candidat(e) par son âge de retraité(e) potentiel(le), c'est à dire de plus de 65 ans, (surtout un électorat vieillissant), il trouve aussi qu'il y a des limites à tout et ce même électorat (surtout doyen) jugera majoritairement, pour quantité de raisons diverses bonnes ou mauvaises, que trop c'est trop, et qu'on ne prétend pas demander un nouveau mandat européen de 5 ans à 81 ans !


Il faut savoir regarder la réalité en face ! Lors de toutes les dernières élections nationales, tous les élus sortants de plus de 80 ans qui ont voulu mordicus se représenter une dernière fois ont fait la fois de trop et ont tous été renvoyer dans leurs foyers !


Si le Front National avait placé une autre tête de liste dans la région que Jean Marie Le Pen, (Qui ? Ça c'est un autre débat), celle-ci réaliserait automatiquement un score plus important que celui de JMLP, même sans le 1/000ème du talent de ce dernier, car il n'y aurait pas de phénomène de rejet. Nous pensons là aussi que c'est une évidence qui échappe à certains pour de folles et irraisonnées raisons.


Là où nous voulons en venir, c'est que cette attitude est criminelle par rapport aux enjeux.


Ainsi et pour le moment, il n'y aurait pas dans le « Sud Est » de vraie liste authentiquement de Droite Nationale, Sociale et Populaire, marquée du sceau de l'avenir et du renouveau.


Nous n'avons rien contre Jacques et Marie Claude Bompard, au contraire, et nous savons que quantité de nos ami(e)s vont les soutenir, si Marie Claude Bompard prend la deuxième place sur une liste « Libertas – M.P.F – C.P.N.T ». Mais pour notre part nous ne le ferons pas, car nous avons tout contre Villiers, et nous avons surtout de la mémoire.


Nous n'avons évidemment rien contre Jean Marie Le Pen, mais c'est terminé et il faut savoir tourner la page. La cause qu'il a défendu est plus grande et plus noble que lui, et face à son acharnement comme à ses errements, il est de notre devoir de nous détourner de lui sans rien oublier de son bilan largement positif et des années d'espoir.


A l'inverse, nous avons tout contre les D.L.R, C.N.I.P et autres diviseurs.


C'est la raison pour laquelle, dans la situation actuelle et si elle se confirme, nous ne pourrons donner aucune consigne de vote pour la région « Sud Est » lors des prochaines élections européennes.


Vivre c'est choisir écrit le poète. Ne pouvant pas choisir, nous demanderons à nos ami(e)s de cette circonscription électorale de ne pas vivre cette élection. Cependant, il est de notre devoir de prévenir tout désastre. Si rien ne change, s'il n'y a aucune alternative nationale crédible aux listes dites patriotes et souverainistes en présence, la liste FN va s'effondrer, la liste DLR ne fera pas 2%, les petites listes feront 1% à trois, et c'est la liste « Libertas – M.P.F – C.P.N.T » de Patrick Louis / Marie Claude Bompard qui raflera la mise.


Attention, quand on désespère l'électorat d'une région (et même de plusieurs), on laisse la place à d'autres, on se perd soi même et on peut même disparaître.


C'est pourquoi, de tous nos vœux, si les informations que nous livrons et analysons se confirment, nous appelons à la constitution d'une liste « Nationale Indépendante » soutenue par Carl Lang et l'ensemble de notre futur Mouvement dans la région « Sud Est ». La circonscription électorale "Sud Est" est symboliquement bien trop importante pour qu'on s'en désintéresse.


Si une telle initiative était prise, gageons que non seulement cela viderait totalement le M.P.F de ses forces nationales, mais qu'en plus tous les nationaux, nationalistes, identitaires et patriotes sincères suivraient ultra majoritairement (et avec ferveur) une démarche aussi positive.


Une simple et modeste suggestion. Si cette liste d'union nationale voyait le jour, pourquoi ne pas en confier la tête à ... Marie Claude Bompard ?


Si nous sommes toutes et tous unis, il n'y a aucune fatalité, ni à la spirale infernale de l'échec, ni à l'effacement du Mouvement National, celui-ci n'étant prévisible et assuré que si l'on ne fait rien.


Il y a des affections dont on se relève difficilement. Aussi, à une semaine du lancement officiel de notre nouveau Mouvement, notre principale obligation est de voir clair pour prévenir et ne pas avoir à guérir.



TOUS AVEC CARL LANG !